05/09/2003

Des ineffables petits plaisirs de la vie d'un failli... 4 : Nettoyage

Un des gros avantages d'une situation comme la mienne (ou bien : LE avantage?), c'est qu'on est amené à faire un gros nettoyage par le vide. Tous les brols accumulés "au cas où..." : zou ! , au container! Du coup, ça me fait plein de place! Au figuré aussi il y a un gros nettoyage : famille, amis, connaissances... Une sorte de sélection naturelle s'opère. A force, ça fera plus propre, finalement.

17:54 Écrit par Jean-Pierre | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Que dire ? Que faire ? Devant ta détresse bien compréhensible, on ne sait que dire et encore moins que faire pour t'aider. Il serait trop facile par exemple de te dire qu'il faut positiver et profiter d'une expérience aussi pénible pour rebondir. Alors Jean-Pierre, je te souhaite tout le courage que je n'aurais peut-être pas.

Écrit par : Jean-Jacques | 06/09/2003

Re : Que dire ? Que faire ? Merci beaucoup. J'espère que mon texte laisse apparaître ce point crucial dicté par l'instinct de survie : savoir prendre du recul

Écrit par : Jean-Pierre | 07/09/2003

Angoissant ton histoire Je viens de lire ton histoire.... gloups. Même dans mes pires cauchemards je n'ai jamais eu une histoire pareille. Etant également graphiste indépendant, on s'interroge beaucoup sur son avenir. Il faut reconnnaître qu'en Belgique, ce statut n'est pas vraiment soutenu. En tous cas, Jean-Pierre, je ne peux que te soutenir moralement. Bonne chance pour la suite et bon courage !!!!

Écrit par : Laurent | 09/09/2004

Les commentaires sont fermés.