05/09/2003

Des ineffables petits plaisirs de la vie d'un failli... 2 : je dépose plainte

Alors là, ce fut une grrrraaaannnnde journée. Un truc idiot et inutile; en un mot : génial !

Petit rappel : il y a 7 ans, un rigolo s'était évaporé dans la nature en me laissant une ardoise de plus de 600.000 FB. Le gars et son "associée" avaient été retrouvés, ont passé un w-e en prison, puis relachés. Depuis, je téléphone régulièrement au Palais de Justice pour savoir où en est ma plainte. Et on me répond invariablement que l'affaire est toujours à l'instruction.

C'est clair : si j'avais eu cet argent, j'aurais évité pas mal d'ennuis. Et si mes zouaves avaient été jugés et condamnés à me rembourser... et si la Justice n'était pas si lente... Vous me voyez venir? C'est le problème du "procès dans des délais raisonnables"

(J'ouvre une parenthèse : lorsque je devais à peine le 1/10 de cette somme à l'Etat, il n'a pas fallu 3 mois pour que je sois condamné - fin de la parenthèse.)

Mon petit dossier sous le bras, je me rends à la Gendarmerie. Oui, je sais : maintenant on dit "Police"; mais sur l'enseigne il est toujours écrit "Gendarmerie".

— Bonjour, je voudrais déposer plainte.
— Contre qui voulez-vous déposer plainte, monsieur?
— Contre le Ministère de la Justice.
— (... là, il y a eu un blanc ...)
— C'est votre droit, monsieur, j'appelle un agent

A la Police, ils sont modernes : sur le PC, un logiciel génial pour les aider à enregistrer une plainte. L'Agent a d'abord essayé d'introduire dans la case "Contre" : Ministère de la Justice, puis Justice, puis Ministère, puis Ministre... refusé à tous les coups! Puis, on a essayé autrement; dans la case "Délis" il introduit : délai raisonnable... le système a failli tourner de l'oeil. Prendre ma déposition à la main ou la taper à la machine? Ben non, ça ne se fait plus.

Je suis donc rentré chez moi pour rédiger ma plainte, envoyée par recommandé au Procureur du Roi et copie faxée à mon Agent.

C'était il y a un an. Depuis, bien sûr, pas de nouvelle... pas même un accusé de réception.

09:02 Écrit par Jean-Pierre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.