04/09/2003

Tracasseries 2 : le téléphone

Sans téléphone, impossible de travailler. Et le téléphone coupé pour retard de paiement, j'ai connu cela quelques fois. Un matin, on décroche son combiné, on commence à composer le n°, et on entend une petite musique suivie d'une voix suave "ce type d'appel n'est pas autorisé"...

Heureusement, en haut à droite de la facture : 2 numéros gratuits pour contacter le service financier. Il est clairement stipulé en gras : "Numéro gratuit" - ouf! tout n'est pas perdu. Je commence donc la numérotation 0800... "tiit tuut tiit, ce type d'appel n'est pas autorisé". Ben, c'est gratuit ou pas ?

Appel via un gsm, discussion : ok, ok, je suis en retard, je viens de vous faire le virement. La procédure semble bien rodée : ma ligne sera rétablie dès réception de la preuve de paiement. Par fax ça marche aussi? Oui, par fax si vous voulez, vous avez en haut à droite de la facture un n° de fax 0800 gratuit... Dans ma tête, j'entendais déjà résonner le "tiit tuut tiit..." fatidique.

Lorsque le jugement déclaratif de faillite a été publié, ils m'ont aussi coupé le téléphone sans prévenir. Il paraît que c'est normal. Là, j'ai piqué une colère : pour une fois, j'étais à jour dans mes paiements. Et sans téléphone, je fais comment moi pour répondre aux offres d'emploi? Re-discussion; j'explique qu'il s'agissait à la fois d'un numéro professionnel ET privé, mon bureau étant à mon domicile, j'explique que je peux pas rester sans téléphone, j'explique que j'en peux plus et qu'il faut m'écouter... "Votre téléphone sera rétabli dès que vous aurez payé la facture" - "Quelle facture? J'ai tout payé" - "La facture que vous recevrez dans quinze jours"...

12:50 Écrit par Jean-Pierre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.